Menu principal

Le Havre des Femmes
par Guylaine Hudon le 2022-04-11

Personne n’est à l’abri de la violence conjugale

On retrouve de la violence conjugale à tous les âges de la vie, dans toutes les classes socio-économiques et dans toutes les communautés culturelles ou religieuses *

Le Havre des Femmes est une maison d'aide et d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, présente dans la région depuis bientôt 40 ans. Nous sommes là pour offrir aux femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, un lieu d'accueil et d'hébergement sécuritaire ou encore des consultations dans un point de service près de chez elle.

Notre mission est aussi de travailler à enrayer la violence conjugale, de la dénoncer et de promouvoir l'autonomie des femmes dans une perspective féministe, c'est-à-dire de reconnaître et d'affirmer que la femme est capable de se prendre en charge et qu'elle a le pouvoir de changer sa vie. Pour ce faire, nous offrons des services d’hébergement, de consultation pour les femmes et leurs enfants, de l’aide, du soutien dans leurs démarches et de la sensibilisation à la population générale. Dans nos chroniques, nous souhaitons pouvoir outiller toutes les personnes désirant devenir un.e allié.e contre les violences faites aux femmes.

La violence conjugale est une problématique sérieuse et choquante, il est donc parfois difficile de trouver le bon angle pour l’aborder. Au Canada, comme ailleurs, c’est aux mains d’un partenaire intime que les femmes meurent le plus souvent. Indépendamment de leur classe sociale, de leur orientation sexuelle ou de leur religion, elles ont toutes la même probabilité d’en vivre. La violence conjugale, ça concerne tout le monde. Nous avons tous un rôle à jouer afin d’arrêter le fléau de la violence dans les relations amoureuses. Ensemble, apprenons à reconnaître la violence sous ses différentes formes afin de la dénoncer.

*Citation tirée de la Trousse Média sur la violence conjugale, Institut national de santé publique du Québec.

Chaque histoire de violence conjugale commence par une histoire d’amour

Il est important de choisir la personne avec qui on fera un bout de chemin dans la vie. Car si être soutenu et encouragée peut nous pousser à nous réaliser comme personne, le contraire est aussi vrai. Le fait de dénigrer et contrôler une personne, l’empêche de se réaliser.

La violence dans les relations amoureu-ses c’est quelque chose qui s’installe sournoisement. Au début de la relation, souvent, tout est parfait. L’amour, la passion, la découverte de l’autre et soudainement s’introduisent des comportements blessants, choquants, déconcertants. Parfois, tout ce bombardement d’amour prend un virage complet drastiquement. D’autres fois, la violence s’installe graduellement, mais dans les deux situations, la violence augmente avec le temps.

Tout allait si bien, rien ne va plus maintenant et la personne qui dit m’ai-mer me reproche d’être la cause de tous ses malheurs. À ce moment, la personne peut vivre des montagnes russes d’émotions. Un jour, il dit l’aimer et le lendemain, il la traite de tous les noms. La victime peut alors se sentir           responsable de la violence qu’elle vit.

La violence conjugale est une problématique complexe, car elle se déroule dans l’intimité du couple. Il y a tout de même des signes précurseurs repérables dans le début d’une relation abusive. En voici quelques exemples :

· Il parle négativement de toutes ses anciennes relations;

· Il parle des femmes de manière    irrespectueuse;

· Il a des comportements jaloux, il ne veut pas que vous parliez à certaines personnes;

· Il veut que vous vous investissiez rapidement dans la relation (exemple : déménagement).

Un bon moyen pour vous protéger de l’engrenage de la violence conjugale c’est de vous faire confiance, d’écouter votre instinct et de faire respecter vos limites.


Suite de la chronique au prochain mois…




Espace publicitaire