Menu principal

Cet automne, laissez les feuilles mortes faire leur travail!
par Guylaine Hudon le 2021-11-03

Un organisme national voué à la conservation des milieux naturels

encourage les gens à porter un regard nouveau sur leur pelouse et leur terrain

L’automne, laisser une mince couche de feuilles au sol.

Photo : Conservation Nature Canada.


Le spectacle des couleurs de l’automne est sans contredit l’un des plus magnifiques aspects de cette saison. Il annonce toutefois une tâche que plusieurs jugent ardue : le ramassage des feuilles mortes. Conservation de la nature Canada (CNC) a un conseil nature pour les personnes qui souhaitent éviter cette corvée éreintante : laissez une ou deux couches de feuilles au sol. On vous accuse de paresse? Répondez que vous donnez un coup de pouce à la nature!

Selon CNC, un organisme à but non lucratif, ne pas ramasser les feuilles est un petit geste de conservation qui peut favoriser la biodiversité sur votre terrain de bien des manières. Alors que certains papillons migrent vers le sud, beaucoup d’insectes, dont certains pollinisateurs, et d’autres animaux sauvages, s’installent dans votre cour pour l’hiver et ne refuseraient certainement pas un petit coup de pouce de votre part.

Claude Drolet, chargé de projets à Conservation de la nature Canada au Québec, affirme que les feuilles mortes peuvent fournir un précieux habitat d’hivernage à de nombreuses espèces. « Un grand nombre d’animaux, notamment des crapauds, des grenouilles et certaines espèces de papillons de jour et de nuit ont évolué pour pouvoir passer l’hiver sous un tapis de feuilles, explique-t-il. Ces feuilles constituent une couche isolante qui les protège des grands froids et des fluctuations de la température durant la saison hivernale. »

Un autre avantage de laisser derrière un peu de feuilles est que cela enrichit le sol. En se décomposant, les feuilles se transforment en un paillis naturel qui enrichit le sol et combat les mauvaises herbes. D’épais tas de feuilles peuvent étouffer la végétation, alors qu’une mince couche peut améliorer la santé des jardins et pelouses.