Menu principal

Se balader tout en protégeant nos forêts lors du dégel
par Guylaine Hudon le 2021-04-19

Le dégel est à nos portes.

Bientôt, nous verrons à nouveau une jeune végétation verte s’installer. La faune s’activera devant cette nourriture de plus en plus abondante et nous-mêmes sortirons davantage à l’extérieur pour profiter des températures clémentes.

Bien que boueuse, la saison printanière nous encourage à profiter des grands espaces et à nous balader en forêt. Mais saviez-vous que les sols sont très fragiles à cette période et que certains comportements peuvent grandement nuire à la végétation? Nous vous encourageons donc à prendre de bonnes habitudes lors de vos promenades.


Des sols gonflés par des cristaux de glace. Photo : Association forestière du sud du Québec (AFSQ).


Au dégel, l’humidité se cristallise et prend de l’expansion. On voit alors des sols gonflés par des cristaux de glace. En piétinant ces zones, on compacte le sol et on réduit sa capacité à se drainer. Les traces se remplissent d’eau et, en se multipliant, elles créent des ornières telles que les véhicules pourraient le faire. Cela a pour conséquence de générer de l’érosion et de possiblement modifier les volumes d’eau disponibles pour les plantes. De plus, les marcheurs subsé-quents auront tendance à éviter les zones piétinées et remplies d’eau. Ils élargiront la zone affectée et piétineront potentiellement des plantes fragiles qui normalement devraient être à l’abri à l’extérieur des sentiers.

Pour ces raisons, plusieurs sentiers sont fermés en période de dégel. Il est important de les éviter afin que ceux-ci demeurent praticables à long terme. Ceux qui demeurent ouverts présentent des sols moins fragiles et peuvent être empruntés au dégel. Leur topographie, sol ou conception les protègent. Il n’en reste pas moins important de demeurer dans les sentiers malgré la boue. Il ne vous en coûtera qu’un bon nettoyage de botte!


En piétinant ces zones, on compacte le sol et on réduit sa capacité à se drainer. Photo : Association forestière du sud du Québec (AFSQ).


L’Association forestière du sud du Québec (AFSQ) est un organisme sans but lucratif ayant pour mission de promouvoir l’apport bénéfique des ressources du milieu forestier auprès de la population par l’éducation, la sensibilisation, la concertation et le transfert des connaissances. Nos principales va-leurs sont la créativité, le leadership et le développement durable.

Mélanie Bergeron, M.Sc. biol.

Agente de développement

Association forestière du sud du Québe



Espace publicitaire