Menu principal

L’offre éducation virtuelle du Musée de la mémoire vivante : une réussite
par Guylaine Hudon le 2021-02-23

Un projet novateur a été développé dans le cadre d’une collaboration avec d’autres musées de la province et les contenus du programme scolaire virtuel ont été renouvelés.


Un projet pilote sur une application mobile

Depuis l’été dernier, le Musée de la mémoire vivante participe, avec 10 autres musées du Québec, à une démarche de collaboration et de cocréation d’un outil novateur de médiation culturelle. Il s’agit d’un projet pilote coordonné par le laboratoire PRISME du Musée des beaux-arts de Montréal qui a comme objectif l’innovation et la diversification de l’offre éducative, en réponse aux contraintes apportées par la pandémie de Covid-19. PRISME est financé par le Plan culturel numérique du Québec du ministère de la Culture et des Communications.

Le Musée de la mémoire vivante, le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée de l’Holocauste ont été les trois musées, sur un total de dix institutions participantes, à développer et tester leurs prototypes auprès d’élèves de partout au Québec. L’entreprise québécoise Spoken Adventures a été sélectionnée pour développer l’application mobile de ces activités.

Le Musée de la mémoire vivante a, pour sa part, conçu un prototype d’activité scolaire au sujet de Philippe Aubert de Gaspé, dernier seigneur de Port-Joly et célèbre écrivain du roman historique Les anciens Canadiens. Les tests de cette activité inédite et gratuite se sont déroulés au cours des mois de novembre et de décembre auprès de groupes des 2e et 3e cycles du primaire. L’activité a rejoint 195 élèves de 11 classes provenant de HavreSaint-Pierre, Québec, Longueuil, Laval, Saint-Lambert, Montebello et Saint-Anicet. Les commentaires ont été très positifs. Ils permettront d’apporter des améliorations à cette activité et motivent l’équipe du Musée à participer éventuellement à de nouveaux projets de ce type.

Le Musée tient à remercier tous ces élèves et enseignant.e.s pour leur participation et leur intérêt.


De nouvelles activités offertes via le programme éducatif virtuel

Cet automne, de nouvelles activités ont été offertes à des élèves francophones du Canada, grâce à un partenariat entre le Musée et l’École en réseau.

Des pommes à croquer!, une activité destinée aux élèves du 2e cycle du primaire, avait pour objectif de présenter l’histoire des pommes et des vergers au Québec grâce à l’écoute et l’analyse d’extraits de témoignages oraux. Les participants étaient ensuite invités à rédiger et à illustrer une expérience personnelle liée aux pommes. Le loup-garou du Kamouraska, pour le 2e cycle du primaire, proposait aux élèves d’enquêter sur une légende, puis de rédiger sur le sujet en équipe avec un élève d’une autre école du Québec.

Le Musée de la mémoire vivante tient à remercier chaleureusement l’École en réseau pour ce partenariat. Il remercie également toutes les classes qui ont participé à ces activités et au projet pilote.


Bilan

Au total, environ 600 élèves francophones du Canada ont été rejoints par le Musée de la mémoire vivante dans le cadre de ces activités gratuites, animées à distance par un médiateur ou une médiatrice culturelle du Musée. D’autres activités seront offertes en 2021.

Pour toute information, communiquez avec le Musée de la mémoire vivante par courriel à information@memoirevivante.org ou par téléphone au 418-358-0518.


Mélise Roy-Bélanger, agente aux communications

Musée de la mémoire vivante




Espace publicitaire