Menu principal

Mois de l’économie sociale 2020
par Guylaine Hudon le 2020-11-01



Pour une relance économique à valeur ajoutée en Chaudières-Appalaches

C’est ce dimanche (1er novembre) que débute officiellement le Mois de l’économie sociale. Profitant de cet événement, la Table régionale d'économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA), en collaboration avec le Chantier de l’économie sociale ainsi que les 21 autres Pôles d’économie sociale de la province, souhaitent lancer un message fort aux Québécois: l’économie sociale s’impose comme un modèle de développement plus vert, équitable et inclusif pour une relance économique viable du Québec.

 

« Le Mois de l’économie sociale est essentiel puisqu’il représente un moment tout indiqué pour rappeler la pertinence de l’entrepreneuriat collectif dans un Québec qui vit plusieurs enjeux et défis en matière d’emploi, d’environnement et de relève entrepreneuriale, pour ne nommer que ceux-ci. Le modèle collectif fait place à des services de proximité accessibles, abordables, aux quatre coins de la région, contribuant ainsi de façon durable à rendre nos communautés dynamiques et vivantes. Il crée de l’emploi ici, chez nous et permet à chaque personne d’offrir son plein potentiel sur le marché du travail », souligne Alain Marcoux, président de la TRÉSCA. « C’est pourquoi il est si important de parler d’économie sociale, mais surtout, de lui tailler une juste place dans le débat public ».

« La pandémie a contribué à révéler au grand jour les lacunes du système actuel et un nombre grandissant de personnes et d’organisations ont commencé à élever leurs voix pour exiger que la relance économique du Québec soit plus inclusive et plus durable. Cette relance doit notamment être axée sur la transformation, viser une qualité de vie décente pour tous, reconnaître la valeur du travail de chacun, mais surtout, donner à toutes les communautés les moyens de prendre en charge leur propre développement », souligne Béatrice Alain, directrice générale du Chantier de l’économie sociale. « Alors que le Mois de l’économie sociale s’amorce, c’est un moment tout indiqué pour rappeler que l’entrepreneuriat collectif peut répondre efficacement à ces préoccupations ainsi qu’aux enjeux économiques modernes de la province ».

Une économie aux multiples visages

À l’heure actuelle, il y a déjà un mouvement fort d’entrepreneuriat collectif au Québec qui propose des solutions aux défis auxquels fait face la société, notamment dans des secteurs névralgiques durant cette crise sanitaire (service de proximité, services d’aide à domicile, CPE, centres de répit). Le Chantier et les Pôles auront justement comme objectif, tout au long du mois de novembre, de présenter ces humains qui œuvrent chaque jour à faire la différence pour une économie plus durable, locale, prospère, inclusive et participative. Des intervenants investis dans chacun de ces aspects seront ainsi présentés à la population et démontreront tout l’impact de l’entrepreneuriat collectif.

Des activités virtuelles offertes partout au Québec

Avec notre nouvelle réalité virtuelle, il sera maintenant accessible pour vous de participer aux différentes activités des Pôles d’économie sociale de toutes les régions du Québec et la TRÉSCA n’est pas en reste!

Surveillez notre site web pour connaître le calendrier des activités. Panels, midis-conférences, ateliers, webinaires et 5 à 7 ne sont que quelques exemples de la riche programmation prévue à l’occasion du Mois de l’économie sociale.

Pour en savoir davantage sur le Mois de l’économie sociale, rendez-vous au :

 www.mois-es.com.

À propos du Chantier de l’économie sociale

Le Chantier de l’économie sociale est une organisation autonome et non partisane qui a pour principal mandat la concertation pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat collectif au Québec. Corporation à but non lucratif, le Chantier réunit des promoteurs d’entreprises d’économie sociale (coopératives, mutuelles et organismes sans but lucratif) œuvrant dans de multiples secteurs d’activités (communications, loisir, technologies, habitation, services aux personnes, ressources naturelles, formation, financement, services de proximité, culture, etc.), des représentants des grands mouvements sociaux et des acteurs du développement local en milieux urbain et rural.

À propos de la Table régionale d'économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA)

La TRÉSCA a pour mission de promouvoir l’économie sociale, de soutenir le développement des entreprises collectives et en favoriser l’émergence en Chaudière-Appalaches. La TRÉSCA est soutenue financièrement par le Ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Marie-Ève Massicotte

Conseillère en communications / TRÉSCA





Espace publicitaire