Menu principal

La petite histoire du haut de la paroisse
par Guylaine Hudon le 2020-01-09

Information aux lecteurs : la suite du texte « Un baron s’installe à L’Islet » sera publiée le mois prochain. En attendant, nous vous proposons cette histoire.

L'inspecteur Cloutier

Vers 1930, un incident à la petite école Saint-Édouard (no. 2) dans le haut de L'Islet va marquer le début d'une carrière d'inspecteur de police pour un petit garçon qui est venu au monde et qui réside tout juste en face, au nord, dans la maison que ses ancêtres ont occupée depuis plus de 200 ans à cette époque, que l'on peut appeler "le berceau des Cloutier".

Depuis quelques temps, le petit Henri, particulièrement espiègle, se fait prendre presqu'à toutes les fois lorsqu'il fait un mauvais coup en classe. Mais que se passe-t-il? Pourtant, il fait bien attention pour que la maîtresse ne l'aperçoive pas. Y aurait-il un délateur parmi ses confrères ou consoeurs de classe? Pas plus ni moins qu'avant... À toutes les fois après le dîner, l'institutrice le réprimande et sait dans le détail tout ce qu'il a fait comme coup pendable.

Un bon avant-midi, quelque chose attire son attention sur la cloison de planches embouvetées, près du poêle à deux ponts, qui sépare la classe des appartements de la maîtresse. Alors, faisant croire qu'il a froid à sa place, il demande à s'installer au pupitre près du poêle à deux ponts, le long du mur. C'est alors qu'il a confirmation de ce qu'il avait aperçu de son ancienne place : il y a un trou de noeud dans une planche de la cloison! Et qu'est-ce qu'il y a dans le trou? Un oeil! L'oeil de la mère de l'institutrice qui se terre de l'autre côté du mur, celle qui rapporte tous ses faits et gestes à sa fille à l'heure du dîner. Alors, ne faisant ni un ni deux, il plante son doigt dans le trou, dans l'oeil de la commère! Un grand cri suivi de lamentations retentit de l'autre côté du mur et c’est une suspension immédiate pour le petit Henri!

Henri Cloutier devint policier à Québec et par la suite, à Rimouski, où il monta en grade pour obtenir un poste d'inspecteur. On dirait bien que tout le prédestinait à occuper ce poste!

Jérôme Pelletier

jerox2007@hotmail.com

Téléphone : 418-247-7580

Henri Cloutier 1918-1984. Photo fournie par Andrée Cloutier.





Espace publicitaire