Menu principal

La Seigneurie des Aulnaies
par Guylaine Hudon le 2019-07-10

Il était une fois un meunier…

Pour souligner son 50e anniversaire, la Corporation de la Seigneurie des Aulnaies, en collaboration avec l’Université de Sherbrooke, offre tout l’été des conférences publiques sur l’univers de la meunerie au Québec. Au total, cinq conférences seront prononcées par l’historien Félix-Antoine Têtu, qui se spécialise dans l’histoire de la meunerie et plus largement du monde rural laurentien à l’Université de Sherbrooke.

La première des cinq conférences thématiques présentées au cours de la saison estivale, a pour objectif d’offrir au public une mise en contexte de la meunerie en Nouvelle-France et de son rôle au sein du régime seigneurial. Les quatre suivantes, offriront au public un portrait global de la société rurale de la Nouvelle-France à l’époque industrielle. L’historien abordera les notions relatives au régime seigneurial, dont la banalité des moulins, les devoirs des seigneurs envers les paysans(nes) et les obligations de ceux-ci envers le seigneur. Il mettra en valeur l’importance du moulin à farine dans les communautés rurales, le fonctionnement de celui-ci, le travail du meunier et l’importance de sa famille dans cette entreprise.

La conférence couvrira l’ensemble du territoire québécois alors concédé en seigneuries, avant de se concentrer sur la région de la Côte-du-Sud dans la deuxième partie de la conférence. Il consacrera également un bon moment aux questions et échanges avec le public.

Félix-Antoine Têtu sera en résidence au moulin de la seigneurie durant toute la période estivale dans le cadre des célébrations entourant le 50e anniversaire de fondation de la Corporation touristique de la Seigneurie des Aulnaies. La Seigneurie des Aulnaies rayonnera sur la Côte-du-sud cet été. Il reste encore trois conférences à venir :

  • 11 juillet : Musée de la mémoire vivante, à Saint-Jean-Port-Joli

  • 7 août : Café du Bon Dieu, à Saint-Roch-des-Aulnaies

  • 17 août : Musée maritime du Québec, à L’Islet


L’historien Félix-Antoine Têtu. Photo fournie par La Seigneurie des Aulnaies.





Espace publicitaire