Menu principal

Les journées de la culture : les mots à l’honneur
par Guylaine Hudon le 2018-09-25

Du 28 au 30 septembre prochains, partout au Québec, on célèbre les mots sous toutes ses formes et expressions dans le cadre des Journées de la culture.

La création de cet événement veut favoriser un plus grand accès de la population aux arts et à la culture et ainsi contribuer au rayonnement culturel dans sa ville, dans son village et dans sa communauté. La Corporation des arts et de la culture de L’Islet, qui a à cœur de promouvoir la mise en œuvre de toutes créations artistiques, présente le 30 septembre, de 9 h 30 à 13 h 30, au quai de L’Islet, une prestation originale de quatre artistes de la région.

Prendre la parole… à bras-le-corps, un spectacle qui se veut la réunion des mots, de la musique et de la danse et qui vous invite à entrer dans l’univers de Joëlle Gauvin- Racine, de Dany Fortin, de Marie-Pier Morin et de Serge-André Jones.

Joëlle Gauvin-Racine a écrit son premier recueil de poèmes À mains nues en 2106 et en 2018, elle retient l’attention du jury et devient finaliste du prix Geneviève-Amyot pour Vous n’avez pas tout emporté. Une œuvre dont le fruit est un processus de recherche et de création inspiré et mené dans les lieux abandonnés de Saint-Cyrille et de Saint-Eugène.

Dany Fortin est diplômée de l’école de danse contemporaine de Montréal. Elle a interprété les œuvres de plusieurs chorégraphes reconnus mondialement. Fascinée par les feux follets, les sous-bois et les âmes errantes, elle a créé une série de mouvements qui lui ont permis la réalisation de ses œuvres : Ernestyne, À Marée basse, Feux-follets, hum! ha! Et notre vie de sœur.

Marie-Pier Morin est graduée de l’école de danse de Québec. Elle a travaillé pour la compagnie Fleuve-Espace danse à la production de plusieurs spectacles comme interprète. Les chorégraphies qu’elle a dansées ont été souvent mises en nominations lors des compétitions à Québec, Montréal et Ottawa. Elle a collaboré avec Johanne Laurendeau à la création des chorégraphiques des spectacles Lumerelle en 2010 et Quatre chemins en 2011. Ses racines l’inspirent pour les ateliers avec les jeunes de la relève de l’école de danse Chantal Caron et pour les adultes qui veulent s’initier à la danse contemporaine.

Serge-André Jones est un pianiste multidisciplinaire. Compositeur et interprète en musique classique, pop et jazz, il ajoute à ses performances une touche personnelle d’humour et de théâtre. Il a développé plusieurs concepts de spectacles. Le pianiste sur une botte de foin a été produit partout au Québec mais aussi en France et en Suisse. Il est présentement en tournée avec son piano dans son pick-up avec le spectacle Le pianiste et son Vachon.

Ce quatuor nous présentera des performances variées avec les mots qui inspireront à la musique et à la danse, de 9 h 30 à 13 h 30.

Venez assister et participer à une expérience unique que vous offre ces artistes dans le cadre des Journées de la culture, beau temps mauvais temps, au parc Havre du Souvenir, au quai de L’Islet.

Bienvenue à tous!

Chantal Castonguay

Marie-Pier Morin, Joëlle Gauvin Racine, Serge-André Jones, et Dany Fortin. Photo : Marie-Pier Morin.




Espace publicitaire