Menu principal

Entrevue avec le maire Jean-François Pelletier
par Guylaine Hudon le 2018-05-07

C'est dans les bureaux de votre journal que le maire Jean-François Pelletier a livré une entrevue fort à propos sur l'administration de notre municipalité.

Parmi les sujets abordés, notons : la situation financière de la municipalité, la vision du conseil municipal dans ce mandat, les projets réalisables en 2018, les projets en cours de mandat, l’application de la politique culturelle, l'eau potable et le THM et finalement, le Camping du Rocher Panet.

Monsieur le maire affirme que la situation financière de la municipalité est bonne et que la fierté de l'économie locale se fait sentir en toute confiance pour les années à venir.

Dans les jours qui ont suivi l'élection de novembre 2017, le maire a rencontré chacun des conseillers individuellement afin de connaître les motivations et les rôles de chacun. Quant à lui, Jean-François Pelletier dit que sa force est de bien connaître la municipalité. Malgré cela, il reconnaît que rien ne prépare une personne avec la relation du pouvoir allouée au premier magistrat de la municipalité. C'est donc un nouvel apprentissage à acquérir. Ainsi, après quelques mois d'exercice, il semble que les membres élus aient trouvé une zone de confort réciproque. Le cumul des compétences présentes au conseil serait garant d'un esprit d'équipe fonctionnel pour le bien commun. Aussi, le maire tient à souligner les relations respectueuses avec l'équipe professionnelle de la municipalité.

L'année 2018 verra la réalisation concrète de plusieurs projets. Le projet qui sera le plus coûteux est sans doute celui de l'eau potable. Notre eau contient un taux limite de THM (trihatométhanes). Au Québec, la norme pour la concentration  de THM est de 80 microgrammes/litre (80 µg/L). Il s’agit d’une  moyenne annuelle à ne pas dépasser. Ce sont les responsables des réseaux  d’aqueduc, dont les municipalités, qui ont la responsabilité de s’assurer du  respect de cette norme (source : Gouvernement du Québec).

Pour assurer la grande qualité de l'eau potable, la municipalité a déjà annoncé un règlement d'emprunt de 3,4 millions de dollars. Les travaux seraient terminés pour le 30 octobre prochain. Monsieur le maire précise qu'à lui seul, ce règlement d'emprunt aura un impact sur le taux de taxation de 2019. Parmi les autres projets envisagés en 2018, les principales préoccupations réfèrent au parc industriel, au parc de résidence privé, au remplacement des bandes de patinoire dans le secteur Saint-Eugène, au terrain de tennis adjacent au camping municipal et aussi, à différentes améliorations au Camping du  Rochet Panet.

La vision générale des élus annonce une municipalité attractive pour la main-d'œuvre et favorise également le développement de services de proximité en encourageant l'achat local.

En ce qui a trait au Camping du Rocher Panet qui génère des surplus bon an mal an, il est prévu d'y inclure le terrain de jeux et le terrain de tennis adjacents, en vue du processus de certification pour l'obtention d'une quatrième étoile. Divers travaux seront complétés : un nouveau visuel de signalisation et l'ajustement des 15 antennes pour l'usage et l'accès Internet (Wi-Fi) dans le périmètre du camping. Enfin, une analyse du prêt à camper est en cours.

Finalement, le maire Jean-François Pelletier répète que l'implication citoyenne est le fer de lance de la vivacité dans notre collectivité. La tenue régulière des conseils municipaux demeure le moment prévilégié pour la pratique démocratique.

Guy Laprise


Jean-François Pelletier, maire de L'Islet. Photo : Guy Laprise.




Mots-Clefs

maire de l'islet  
Espace publicitaire