Menu principal

Un site de conservation à l’Isle-aux-Grues pourra être vu dans le monde entier avec Google Maps
par Guylaine Hudon le 2017-10-12

Une fois de plus, Conservation de la nature Canada (CNC) collabore avec Google pour dresser la carte virtuelle d’un magnifique milieu naturel du Québec. Une fois le projet mené à bien, les utilisateurs de Google Maps pourront faire une visite virtuelle de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, située sur l’Isle-aux-Grues.

Des membres du personnel de CNC au Québec utiliseront le Trekker, un appareil photo de 29 kg (monté sur un sac à dos), doté de 15 objectifs et capable de prendre des photos toutes les 2,5 secondes, ainsi que de saisir un aperçu du paysage à 360 degrés.

Conservation de la nature Canada utilise cette technologie de Google dans chaque province pour cartographier 18 de ses sites naturels.

Les sentiers de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle sillonnent une forêt d’érables à sucre vieux de 300 ans, de noyers cendrés, une espèce d’arbre désignée en voie de disparition à l’échelle canadienne, et d’espèces qui ne se trouvent que dans de rares forêts riveraines d’îles du fleuve Saint-Laurent. Jean-Paul Riopelle, un peintre célèbre, s’est grandement inspiré de cet endroit pour illustrer ses oies, hiboux, fougères et explosions de couleurs.

Chaque image prise à l’aide du Trekker de Google est associée à des coordonnées géographiques. Google rassemble les images afin de créer des panoramas du chemin emprunté par le randonneur.

Les photos sont ultérieurement diffusées sur Google Maps pour permettre aux internautes de visionner certains des paysages les plus éblouissants et diversifiés au pays.

« La réserve naturelle Jean-Paul Riopelle est un endroit exceptionnel. C’est incroyable de penser que même si les gens sont incapables de s’y rendre en personne, ils pourront la visiter, d’où qu’ils soient », indique Gabrielle Cauchon-Déry, coordonnatrice de projets à Conservation de la nature Canada.

Faits saillants

  • Cette propriété de 120 acres (48 hectares) est une érablière tricentenaire désignée écosystème forestier exceptionnel de type « refuge ».

  • L’écosystème présente également une faune aviaire particulièrement intéressante. Les vastes battures de la pointe sont désignées aire de concentration d’oiseaux aquatiques par le gouvernement du Québec.

  • Cette année, CNC a également pu visiter avec le Trekker les sites de Hicks en Alberta, Dutch Creek Hoodoos en Colombie-Britannique, ainsi que l’alvar de Prairie Smoke en Ontario.

  • Le partenariat établi par CNC et Google a déjà permis de photographier deux sites de conservation au Québec, la réserve naturelle des Montagnes-Vertes et la réserve naturelle Alfred-Kelly qui peuvent déjà être observés en ligne au www.conservationdelanature.ca/trekker .

  • Les droits d’auteur sur tous les actifs recueillis appartiendront à Google. Le Trekker sert à obtenir des images des endroits qui sont inaccessibles aux véhicules utilisés pour Google Street View.

    « L’archipel de L’Isle-aux-Grues est très heureux de savoir que ces sentiers seront disponibles sur Google Map et permettront aux gens d’apprécier ce site enchanteur », affirme Lisette Vézina Painchaud, mairesse de Saint-Antoine-de-l'Isle-aux-Grues.

    À propos 

    Chef de file en conservation de terres privées au Canada et organisme sans but lucratif, Conservation de la nature Canada (CNC) oeuvre à la protection de nos milieux naturels les plus précieux et des espèces qu’ils abritent. Depuis 1962, CNC et ses partenaires ont contribué à la protection de plus de 1,1 million d’hectares d’un océan à l’autre, dont 40 000 au Québec.

    Elizabeth Sbaglia

    Directrice des communications

    Conservation de la nature Canada – Québec





Espace publicitaire