Menu principal

Création d’une clinique interdisciplinaire de chirurgie bariatrique à l’Hôpital de Montmagny
par Guylaine Hudon le 2017-10-11

Dans le cadre des efforts visant à rapprocher les soins et les services de la population, et notamment en vue de prévenir des problèmes liés aux maladies chroniques, le député de Côte-du-Sud, M. Norbert Morin, a annoncé le 6 septembre dernier, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, la création d’une clinique interdisciplinaire de chirurgie bariatrique à l’Hôpital de Montmagny.

Ce programme vise à offrir aux adultes de la région de la Chaudière-Appalaches qui souffrent d’obésité un accompagnement et un programme complet de prise en charge fournis par une équipe interdisciplinaire, en collaboration avec l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec Université Laval, où seront dirigés les cas plus complexes exigeant une expertise de pointe.

L’objectif est de traiter l’obésité et de diminuer les comorbidités associées, par des soins adaptés qui respectent la capacité et l’autonomie des personnes prêtes à s’engager dans ce traitement. La trajectoire de services répond aux différentes façons de traiter l’obésité, soit par l’alimentation, l’activité physique, les thérapies comportementales et la chirurgie bariatrique, au terme de périodes de rencontres et de suivis auprès des professionnels.

« Je tiens à souligner l’engagement de notre établissement de santé et de services sociaux, qui a reconnu que ce type de services vient répondre à un besoin des gens de la région. Je constate également la volonté de notre gouvernement d’améliorer l’accessibilité de ce type de chirurgie sur tout le territoire québécois, et ce, de manière notable et durable. Pouvoir compter sur un service spécialisé de ce type à Montmagny démontre l’excellence de notre hôpital et de la qualité des soins qui y sont offerts. » a précisé Norbert Morin, député de Côte-du-Sud.

« L’augmentation de la prévalence de l’obésité et des maladies chroniques qui en découlent est une réalité avec laquelle notre réseau de santé et de services sociaux doit de plus en plus composer. Il devient donc nécessaire de s’adapter à ce défi en offrant aux usagers des outils bien adaptés à leurs besoins, et ce, à proximité de leur milieu de vie. » a déclaré Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux.

 

« Je me réjouis de constater que notre gouvernement a à cœur de mieux desservir le territoire de la région de la Chaudière-Appalaches. Avec un tel service désormais offert dans notre région, c’est non seulement la qualité de vie de la population qui s’en trouvera bonifiée, mais tout particulièrement sa santé. En effet, ce nouveau programme contribuera à prévenir des problèmes de santé chroniques, ce qui aura un effet positif sur le mieux-être global de la communauté. » a déclaré Dominique Vien, députée de Bellechasse, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches.

Faits saillants :

 L’équipe interdisciplinaire en charge du programme sera composée de divers professionnels, notamment les suivants :

  • nutritionniste;

  • kinésiologue;

  • psychologue;

  • infirmières;

  • inhalothérapeute;

  • travailleur social;

  • pharmacien;

  • et une équipe médicale (chirurgien, anesthésiologiste, médecin spécialiste).

     

    Entre 2011 et 2014, ce sont de 100 à 130 patients de la région de la Chaudière-Appalaches qui ont eu recours annuellement à une chirurgie bariatrique offerte dans d’autres régions. La nouvelle clinique leur permettra donc de bénéficier de ce service dans la région, et de diminuer les délais d’attente dans l’ensemble du Québec. Au cours de la première année, 40 chirurgies sont prévues, et à terme, 100 chirurgies seront effectuées par année.

    Julien Mercier Caron


De gauche à droite : M. Daniel Paré, PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches; M. Ghislain Lepage, président de la Fondation; M. Norbert Morin, député de Côte-du-Sud; Dr Philippe Grassin, chirurgien.




Espace publicitaire