Menu principal

Prévention des incendies : Le monoxyde de carbone (CO)
par Guylaine Hudon le 2017-02-03


Photo fournie par la MRC L’Islet.

Durant la saison hivernale, les risques d’une intoxication au monoxyde de carbone augmentent.

 

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone?

Le monoxyde de carbone est un gaz incolore, inodore et insipide qui peut être fatal quand on l’inhale. Ce gaz empêche le sang de transporter l’oxygène.

Les symptômes d’une intoxication

 

  • Exposition légère :

Légers maux de tête, nausées, vomissements, fatigue.

  • Exposition moyenne :

Céphalées pulsatiles, somnolence, confusion, fréquence cardiaque rapide.

  • Exposition extrême :

Perte de conscience, convulsions, défaillance cardiorespiratoire, mort.

Quelques sources pouvant produire du monoxyde de carbone

  • Un véhicule ou un petit moteur à essence laissé en marche dans un garage ou un abri d’hiver.

  • Un conduit de fumée ou une cheminée non entretenu(e) ou mal installé(e).

  • Une mauvaise combustion causée par une fournaise à l’huile, un appareil au gaz ou de chauffage au bois.

  • L’utilisation de petits appareils au propane ou liquides inflammables à l’intérieur d’un bâtiment.

  • L’utilisation de plusieurs chandelles ou lampes à l’huile.


Photo fournie par la MRC L’Islet.

Protection

La présence d’un avertisseur de monoxyde de carbone (CO) à la maison est le meilleur moyen de se protéger. Celui-ci vous alertera s’il y a présence de monoxyde de carbone.

Choisir son avertisseur de CO

Optez pour un avertisseur muni d’une pile qui assurera votre protection même lors d’une panne électrique.

Photo fournie par la MRC L’Islet.

La durée de vie d’un avertisseur de CO n’est pas la même que celle d’un avertisseur de fumée. Il sera peut-être nécessaire de le remplacer avant la date d’expiration apparaissant sur l’appareil. Cela dépend des contaminants et du taux d’humidité présents dans l’air auquel il a été exposé (lire les instructions du manufacturier à ce sujet).

De combien d’avertisseurs de CO ai-je besoin et où dois-je les installer?


Photo fournie par la MRC L’Islet.

Il est recommandé d’en installer à chaque étage, mais si vous optez pour un seul avertisseur, placez-le non loin des chambres afin que le signal soit audible durant votre sommeil.

Évitez de placer l’avertisseur près des zones exposées aux contaminants. Exemples : près d’un appareil de chauffage, garage, cuisine, salle de bain, atelier, car cela réduira sa longévité et son efficacité. Le CO est un gaz qui se mélange à l’air. L’avertisseur peut donc être installé au plafond ou sur une prise murale.

Bertrand Galipeau

Préventionniste en sécurité incendie



Espace publicitaire